16 septembre 2014 | Non classé | Commentaires fermés sur Dernier billet

Dernier billet

Non classé

Pour Maria Filomena

« Vous voulez trouver le feu ? Cherchez-le dans la cendre », proverbe hassidique

« C’est de cette image que part Benjamin, même s’il ne mentionne pas le proverbe. Il compare le texte littéraire à un amas de cendres. Le commentateur se penche sur les cendres à la façon d’un chimiste, le critique cherche à y voir la lueur, le feu, la flamme de la vie. »
                        Le chimiste et l’alchimiste, entretien avec Maria Filomena Molder.
                        Revue Europe – Walter Benjamin – avril 2013. n. 1008. p. 81.

                                                            What thou lovest well remains,
                                                                                                            the rest is dross
                                                            What thou lov’st well shall not be reft from thee
                                                            What thou lov’st well is thy true heritage
                                                                                                                                  – E. Pound

Fogo-Cinza. Photo : Eduardo Jorge.

Fogo-Cinza. Photo : Eduardo Jorge.


On voulait on a voulu déployer peu à peu ces derniers mois un regard déployer l’esquisse d’un regard accorder un regard à la durée d’un essai poser ces quelques lignes des parcours des notes ces derniers mois déployer là où des images et des personnes rencontrées se croisent deviennent quelque chose des lignes d’errance de lumière déployer celles qui continuent sans cesse des images qui migrent comme nous tous on voulait on a voulu des histoires qui à chaque fois proposent de recommencer des lignes comme un regard qui d’un coup s’arrêtait sur un nodule une image des corps des personnes car besoin de dire on voulait essayer laisser trace on a voulu un regard sous l’action de contraintes modifier à peine l’amorçage de fissures des images leur fatigue on voulait tout en sachant on a voulu qu’une image aussi elle altère nos parcours crée des détours de l’inattendu des trouvailles les yeux écarquillés l’envie on voulait saisir par des éclats des lueurs la fatigue un regard en fatigue concorder l’infini de la fin qui résiste on voulait on a voulu en fin de compte essayer dire grâce et suite à l’invitation de l’invitation situés au fond pour inviter dire on voulait aussi la fatigue la situation là où les images on a voulu ces choses partagées accorder du sensible à cette durée du regard qui dit prêts à partir à dire au revoir ce furent des rencontres pour dire ce furent des histoires pour dire écrire en acte décrire en geste dans les mots qui nous manquent nos images déployer une phrase encore à entrevoir déceler la gratitude de ces lignes du silence enfin

amicalement vôtres

P.A. & E.J.

Commentaires fermés sur Dernier billet | Suite de l’article