Author Archives: jeudepaumeblog

Désilluminations.
Par Elsa-Louise Manceaux

29 mai 2019

Pourquoi les gens voient-ils ce qu’ils voient ? Il faut qu’il y ait des conventions. Il faut qu’il y ait des attentes. Sans cela nous ne voyons rien ; tout serait chaos. Types, modes, catégories, concepts.

Siri Hustvedt, Un monde flamboyant, p. 73.

 
 
[caption id="attachment_33577" align="alignnone" width="2200"]Peinture ; Elsa-Louise Manceaux ; vision Vue de l’exposition d’Elsa-Louise Manceaux, « Desiluminaciones », 2018. Peinture acrylique, gouache, Flashe, tempera à l’œuf et crayon de couleur sur lin. 213 x 165 x 4 cm. Courtesy Galerie Lodos, Mexico, Mexique.[/caption]
 
 

D’après Hito Steyerl, l’inintelligibilité est devenue la nouvelle norme. Elle explique que l’information est transmise par des signaux que nos cinq sens ne peuvent percevoir1Hito Steyerl, Duty Free Art. Londres et New York : Verso, 2017, p. 47 – 49. (charges électriques, ondes radio, impulsions lumineuses). Aujourd’hui, notre perception du monde se fait très souvent à travers des machines. La vision humaine ne joue plus qu’un rôle mineur, elle a perdu de son importance. Ce que l’on voit est filtré, d’abord passé par la reconnaissance de formes et le décryptage des machines. Pour ces machines, les images ont une autre apparence, et sans traitement des signaux, les êtres humains sont incapables de les percevoir. Autrement dit, ces images invisibles à nos yeux forment une réalité inintelligible. Dans une certaine mesure, la réalité elle-même est devenue inaccessible à la compréhension humaine. Très souvent, la réalité est transmise par l’intermédiaire d’écrans (et je ne peux m’empêcher de penser au camouflage pixélisé de certains uniformes militaires). Si les machines décodent la réalité pour nous, et si tous les objets sont devenus des informations immatérielles, comment nous est-il encore possible de percevoir quoi que ce soit ? Cela ne fait aucun doute : la transformation de l’ensemble du réel en données numériques et la circulation de l’information ont une influence sur le sensible et sur notre manière de le percevoir. Pour la peintre Elsa-Louise Manceaux (née en 1985 à Paris et installée à Mexico), dans cette situation, il faut reconsidérer la peinture par rapport aux écrans et aux données; il faut que la peinture agisse sur ces nouvelles sensibilités.

Lire la suite

Miguel Ventura

28 mars 2019

Dans ses collages, Miguel Ventura (né en 1955, à San Antonio, Texas, actuellement installé au Mexique) juxtapose une multitude d’images apparemment disparates. Bâtiments d’architecture moderne ou contemporaine réalisés par des starchitectes, personnes célèbres, artistes, personnalités politiques, cadavres, quelques svastikas de-ci …

Lire la suite