— Rencontre
Alain Bublex. “L’Architecture photographiée. Dialogues entre architecture et image” [3/3]


Publié le




Ce cycle de conférences portait sur les relations entre l’architecture, la photographie et les arts visuels, en s’appuyant sur les expositions « Klaus Rinke. Düsseldorf mon amour », au centre de création contemporaine olivier debré (CCC OD) et « Lucien Hervé. Géométrie de la lumière » au Jeu de Paume – Château de Tours.

Cette dernière séance était consacrée à Alain Bublex, artiste né à Lyon en 1961, qui développe depuis le début des années 1990 de gigantesques fictions, profondément ancrées dans le réel. Tour à tour urbaniste, photographe, chercheur et voyageur, Alain Bublex réalise des œuvres qui ne sont pas de l’ordre de l’objet, mais plutôt du projet. Elles prennent corps grâce à une iconographie et une documentation aussi réaliste qu’abondante. Recourant aux médiums les plus variés autour de la photographie, ses projets oscillent entre réalité et fiction pour réinventer le paysage, la ville ou l’architecture.

Les productions d’Alain Bublex témoignent aussi d’une réflexion sur le Temps et l’Histoire. Elles revisitent les canons esthétiques et les mythes de la grande aventure de la Modernité. Fictions autour de l’histoire de la ville, de l’architecture, des techniques ou de l’aérodynamisme, ses constructions évolutives gèrent les contraintes de la durée. Une durée non plus linéaire, mais arborescente, propice à de troublants télescopages temporels.



Alain Bublex, Impressions de France
Alain Bublex / Galerie Vallois
“L’Architecture photographiée” [1/3]
LE CCC OD, Tours
Alain Bublex : « Le futur n’existe pas » | Usbek & Rica



Commentaires

Nous vous encourageons à publier des commentaires courts et à propos. Leur longueur ne doit pas exceder celle de l'article original. Les commentaires doivent être courtois et respecter l'avis des autres personnes engagées dans la discussion. Les commentaires sont soumis à modération, nous nous réservons le droit de supprimer ceux qui ne respecteraient pas ces quelques principes.