— Portrait filmé
Oscar Murillo.
Estructuras resonantes


Publié le




L’artiste Oscar Murillo s’entretient ici avec Osei Bonsu, commissaire de la dixième édition de la programmation Satellite, consacrée à “l’économie du vivant”. Le travail d’Oscar Murillo (né en 1986) puise au creuset que constituent les expériences et souvenirs personnels, notamment ceux qu’il a conservés de sa ville natale de La Paila, en Colombie. Multipliant les interactions entre différents médiums – peinture, sculpture et vidéo –, l’artiste crée des installations composites qui invitent à l’immersion. Loin de se confiner à un type particulier d’environnement spatial, son travail procède d’une pratique élargie qui englobe interventions publiques, performances et participations de la communauté. C’est au gré de ses voyages que Murillo collecte une bonne part de sa matière première : facturettes, documents de voyage, images et autres ephemera dont l’association produit des rencontres inattendues. Comme en écho à l’hyperproductivité des économies globalisées d’aujourd’hui, le travail de l’artiste évoque un système ouvert d’échanges, de distribution et de transformation opérant par le biais de la production. Influencé par les pratiques non occidentales de consommation culturelle, Murillo nous encourage à dénoncer les formes que revêt l’hégémonie tout en proposant d’autres façons d’être et de vivre ensemble.

Making use of its immediate environment, the work of Oscar Murillo (born in 1986) indexes the quotidian moments of life. Unfolding inside and outside the artist’s studio, the work is formed through the direct actions of drawing, painting, filming and writing. Working across media, Murillo’s practice is often composed of the raw materials of personal experiences, drawn from family photographs, travel documents, banknotes, food packaging and found objects. The final work always remains open to reconstruction, changing and transforming itself from one place to another. In this sense, concepts are free to be transferred, distributed and repackaged through the gestures of exchange, collaboration and, most importantly, production. Influenced by non-Western practices of cultural consumption, the work encourages us to challenge forms of hegemony, while pointing towards alternative ways of being and living together.
« Oscar Murillo » exhibition at Jeu de Paume, Concorde – Paris, from 13 June until 24 September 201
7



Satellite 10 : “L’économie du vivant”
En savoir plus sur l’exposition d’Oscar Murillo. “Estructuras resonantes”
“Estructuras Resonantes”, livre d’artiste