— Portrait filmé
Helena Almeida : Corpus


Publié le






João Ribas et Marta Moreira de Almeida présentent l’exposition « Helena Almeida. Corpus » au Jeu de Paume. Comment donner corps à une œuvre et à une pratique radicale qui se déploient quotidiennement sur une cinquantaine d’années, jusqu’à aujourd’hui ? Le format de la rétrospective permet précisément de rendre compte, dans l’espace d’exposition, des décalages et transitions opérées par Helena Almeida entre les médiums qu’elle utilise (la peinture, la photographie, le dessin, la vidéo) ou qu’elle évoque (la sculpture, la performance, la chorégraphie).
Les commissaires expliquent ici comment Helena Almeida, tout en restant dans l’espace concret du studio, répond à une impérieuse volonté d’habiter et d’incarner, en tant qu’artiste, l’espace de la représentation.


Née en 1934 à Lisbonne, où elle vit et travaille, Helena Almeida a achevé un cursus en peinture au département des Beaux-Arts de l’Université de Lisbonne en 1955, exposant régulièrement depuis la fin des années 1960. Dès ses débuts, elle explore et remet en question les formes d’expression traditionnelles, la peinture en particulier, suivant un désir constant d’enfreindre l’espace délimité par le plan pictural. Peu connue en France, Helena Almeida est considérée comme l’une des plus grandes artistes contemporaines portugaises. Sa longue carrière lui a permis de s’imposer comme l’une des figures majeures de la performance et de l’art conceptuel dès les années 1970, notamment par des participations aux grandes manifestations internationales telles que les Biennales de Venise de 1982 et de 2005.





En savoir plus sur l’exposition
La sélection de la librairie