— Entretien
Meeting Point  #2: Shelley Rice & Claude Mollard


Publié le


[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/151312066″ params=”auto_play=false&hide_related=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]
Note : En cas de problème concernant l’écoute de ce fichier audio sous Safari, nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur, dans le menu “Safari” > “Préférence” > “Avancées”. Ici, il faut décocher la mention “Arrêter les modules pour économiser de l’énergie ».



Shelley Rice a rencontré Claude Mollard à l’Institut du monde arabe afin d’en savoir plus sur la manière dont s’est construite l’exposition « Il était une fois l’Orient Express » et discuter des enjeux culturels et artistiques incarnés par ce train historique.




Claude Mollard a œuvré aussi bien à la construction du Centre Pompidou qu’à celle des colonnes de Buren, à la création des FRAC qu’à celle de la cathédrale d’Evry. Auprès de Jack Lang, il a, de 1981 à 1986, relancé la politique des arts plastiques. Inventeur du concept et des métiers de l’ingénierie culturelle, il a fondé une école, l’Institut supérieur du management culturel (ISMC) et une agence (ABCD). Conseiller-maître honoraire à la Cour des comptes, il est aussi expert culturel enseignant, et depuis peu, photographe plasticien.
Conseiller culturel de Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, Claude Mollard est le commissaire général de l’exposition « Il était une fois l’Orient Express ».


Shelley Rice est professeur à la New York University et enseigne conjointement au sein des départements « Image et photographie » et « Histoire de l’art ». Critique, historienne de la photographie et des arts multi-media, commissaire d’exposition et journaliste, ses articles ont notamment été publiés dans les colonnes du Village Voice, The Soho Weekly News et Artforum. Elle a écrit plusieurs ouvrages, parmi lesquels Parisian Views, Inverted Odysseys: Claude Cahun, Maya Deren, Cindy Sherman, The Book of 101 Books (ed. Andrew Roth). Elle a également participé à des monographies d’artistes contemporains, tels que Vik Muniz: Obras Incompletas, Candida Hofer: In Portugal (avec José Saramago) et plus récemment Xing Danwen qui doit paraître chez Prestel en 2014. Shelley Rice s’est vue décerner successivement les bourses de recherche du programme Fulbright, de la fondation Hasselblad et de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation. Elle a également été lauréate du prix PEN/Jerard et a reçu l’insigne de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2010. En 2012, elle est conviée à tenir un blog pour le magazine en ligne du Jeu de Paume. Actuellement, elle est professeur invitée à l’École Normale Supérieure dans le département d’Histoire & Théorie des Arts.

Liens

L’Institut du monde arabe
Bande annonce – « Il était une fois l’Orient Express »