— Portrait filmé
Natacha Nisic


Publié le


[stream flv=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/Portraits/Natacha Nisic/Natacha NisicBD.flv img=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/Portraits/Natacha Nisic/Natacha Nisic169.jpg hd=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/Portraits/Natacha Nisic/Natacha NisicHD.flv mp4=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/Portraits/Natacha Nisic/Natacha NisicIphone.mp4 embed=false share=false width=450 height=253 dock=true controlbar=over bandwidth=high autostart=false /]

Dans ce portrait filmé, l’artiste Natacha Nisic commente trois des installations vidéos qui sont présentées au Jeu de Paume jusqu’au 26 janvier 2014. Toutes trois récemment tournées en Asie, ces œuvres abordent les questions de l’étrange et de l’étranger, de la force du rituel, de l’invisible. La plus ancienne, “e”, a été tournée dans la région de Fukushima un an après le tremblement de terre de 2008. Natacha Nisic rend compte de cet événement dans une installation vidéo à trois écrans, qui mêle images spectaculaires du territoire (le tremblement de terre a ouvert dans la montagne une faille de plusieurs kilomètres), et interviews des habitants. L’artiste s’est à nouveau rendue dans cette région en 2013, un an après la double catastrophe du tsunami et de la centrale nucléaire, pour y tourner la vidéo “f”. Ce film n’inclut pas de témoignages, mais montre les traces de la catastrophe au sein même du territoire, grâce à un dispositif composé d’un travelling et de miroirs verticaux. Natacha Nisic commente également “Andrea en conversation”, une installation vidéo produite spécialement pour l’exposition au Jeu de Paume, qui raconte la conversion au chamanisme d’une jeune femme bavaroise, Andrea Kalff, par la plus célèbre des chamans coréennes, Kim Keum-hwa. Ces trois œuvres sont reliées par la notion d’écho (qui donne son titre à l’exposition), de réverbération, de résonance : qu’il s’agisse des “voix” des esprits qu’entend la chaman Andrea, des tremblements causés par le séisme de 2008, ou encore des radiations nucléaires qui continuent de contaminer la région de Fukushima.

Liens

Exposition “Natacha Nisic. Écho”
Le Carnet de Natacha Nisic
Natacha Nisic, la sélection de la librairie
“Natacha Nisic”, par François Salmeron / Parisart.com

Visuel en page d’accueil : Natacha Nisic, “Andrea en conversation”, tournage du film, juillet 2013. Installation, 9 vidéos HD, couleur, son, env. 10 min chaque. Production : Jeu de Paume, Seconde Vague Productions.
Avec le soutien de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques. Courtesy Galerie Florent Tosin, Berlin.
© Natacha Nisic 2013