— Regard
Helen Adkins présente : Erwin Blumenfeld, “Autoportrait”, 1945 [FR/EN]


Publié le


[stream flv=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/REGARD/Adkins/AdkinsENBD.flv img=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/REGARD/Adkins/Adkins169.jpg hd=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/REGARD/Adkins/AdkinsENHD.flv mp4=x:/lemagazine.jeudepaume.org/wp-content/uploads/video/REGARD/Adkins/AdkinsENIphone.mp4 embed=false share=false width=450 height=253 dock=true controlbar=over bandwidth=high autostart=false /]


L’historienne de l’art et commissaire d’exposition indépendante Helen Adkins commente une œuvre clé d’Erwin Blumenfeld, son célèbre autoportrait le représentant à la fois de face et de profil. Un motif qui se trouve déjà dans plusieurs de ses dessins et montages réalisés entre 1916 et 1932 et qui continuera d’inspirer Erwin Blumenfeld dans certaines de ses photos de mode dans les années 1950.


The art historian and independent curator Helen Adkins comments a key work of Erwin Blumenfeld : his famous self-portrait representing both his front and profile. A pattern that is already present in many of his drawings and montages made ​​between 1916 and 1932 and which continues to inspire him in some of his fashion photography in the 1950s.


Erwin Blumenfeld, Sans titre (Autoportrait), 1945. Tirage d'époque, 59 x 52 cm avec cadre. Collection particulière.

Erwin Blumenfeld, Sans titre (Autoportrait), 1945. Tirage d’époque, 59 x 52 cm avec cadre. Collection particulière.




Helen Adkins est née en 1960 à Londres. Élevée à Paris, elle s’est liée d’amitié avec Nadia Blumenfeld en 1970. Elle vit et travaille à Berlin : historienne d’art et commissaire d’exposition indépendante —spécialiste de l’avant-garde et en art contemporain—, elle a écrit sa thèse sur les montages d’Erwin Blumenfeld (Hatje Cantz, 2008). Elle enseigne à l’Université des Arts de Braunschweig et travaille actuellement sur le catalogue raisonné des photogrammes de Christian Schad.


Helen Adkins was born in 1960 in London. Raised in Paris, she made friends with Nadia Blumenfeld in 1970.She lives in Berlin and work as an independent art historian and curator. Specialized in Avant-garde and contemporary art, she wrote her thesis on Erwin Blumenfeld’s montages (Hatje Cantz, 2008). She lectures at the University of the Arts in Braunschweig and is actually working on the catalogue raisonné of Christian Schad’s photogramms.



Liens / Links

Exposition “Erwin Blumenfeld (1897-1969)”
Exhibition “Erwin Blumenfeld (1897-1969)”
“Erwin Blumenfeld ; photographies, dessins et photomontages”, Hazan, 2013
“Erwin Blumenfeld, Dada Montages. 1916-1933”, Hatje Cantz, 2008
Erwin Blumenfeld Estate