— Portrait filmé
Lartigue, l’émerveillé


Publié le


[stream flv=x:/012fae3308.url-de-test.ws/wp-content/uploads/video/Portraits/Lartigue/LARTIGUEiphone.flv img=x:/012fae3308.url-de-test.ws/wp-content/uploads/video/Portraits/Lartigue/Lartigue169b.jpg hd=x:/012fae3308.url-de-test.ws/wp-content/uploads/video/Portraits/Lartigue/LARTIGUEHD.flv mp4=x:/012fae3308.url-de-test.ws/wp-content/uploads/video/Portraits/Lartigue/LARTIGUEiphone.m4v embed=false share=false width=450 height=253 dock=true controlbar=over bandwidth=high autostart=false /]

À travers un parcours chronologique qui reprend la teneur très narrative des « journaux » où Jacques Henri Lartigue collait ses photos, l’exposition du Jeu de Paume, présentée jusqu’au 26 mai 2013 au Château de Tours, propose de redécouvrir en grand format les images de ce photographe dont la vie comme l’œuvre semblent être une démonstration du bonheur.

Enfant au moment de la naissance d’inventions exaltantes comme l’avion et l’automobile, la vie de Lartigue est rythmée par les sports alors en plein essor (ski, patinage, golf…), les voyages, les vacances en famille… Dès l’âge de 8 ans, il enregistre ces moments avec son appareil, comme un collectionneur qui, sensible à la fragilité de ces instants, tente de les conserver : « Peindre, écrire, photographier, ces choses là me consolaient presque complètement ». Martine d’Astier, directrice de la donation Jacques Henri Lartigue et commissaire de cette exposition, nous parle de la démarche de ce photographe toujours à la recherche de « l’émerveillement ».

Comme spectateur, je m’amuse bien. Mais, ce matin, tout à coup, une idée s’est mise à me danser dans la tête, une invention féerique, grâce à laquelle plus jamais je ne pourrai être ennuyé ou triste : j’ouvre les yeux, puis je les ferme, puis je les rouvre, je les écarquille, et hop ! J’attrape l’image avec tout : les couleurs ! La vraie taille ! Et ce que je garde, c’est du vivant qui remue et qui sent. Ce matin, j’ai pris beaucoup d’images avec mon piège d’œil.

Lartigue in Mémoires sans mémoire, éditions Robert Laffont, 1975, p. 32.

Liens

Lartigue, l’émerveillé (1894-1986) au Jeu de Paume
Jacques Henri Lartigue, our booksellers choice
Donation Jacques Henri Lartigue