— Portfolio
PHILIPPE CHANCEL « DATAZONE » (FR/EN)


Publié le


English version

Véritable « Work in progress », Datazone est un portfolio singulier dans l’œuvre de Philippe Chancel. Cinq “destinations” y sont réunies : la Corée du Nord, les Émirats, Kaboul, Port-au-Prince, Fukushima… Autant de lieux, de configuration d’événements et de cultures choisis par le photographe ces cinq dernières années. Philippe Chancel fait partie des artistes qui luttent contre le temps rapide et qui renouvellent la signification même de l’image photographique dans le reportage contemporain.

Que peut encore dire la photographie sur notre monde ? Possède-t-elle encore ce pouvoir qui fut autrefois le sien : montrer les modes de construction des identités et ainsi présenter l’impensé des cultures contemporaines ? Ce type de conviction doit se lire presque comme une éthique, une quête que certains qualifieront de désespérée tant notre quotidien foisonne de ces visuels qui colonisent nos vies et même nos imaginaires au point que nous ne les regardons plus véritablement.

Au désenchantement, Philippe Chancel oppose l’enthousiasme, énergie nécessaire à tout explorateur. Cet enthousiasme ne se réduit pas à la simple conviction qu’il faut de nouveau arpenter notre planète mais surtout qu’il faut l’arpenter autrement. Le photographe se forge une écriture singulière en utilisant les nouvelles techniques d’enregistrement et en définissant une distance et un style qui font œuvre avec ses sujets. Qu’il s’agisse du pouvoir autoritaire et omniprésent en Corée du Nord, de l’ultra capitalisme caricatural de Dubaï, ou de catastrophes surmédiatisées, Philippe Chancel présente des images précises, détaillées, sans effet de style et dénuées d’affect. Le photographe se tient au réel, ses images évitant les écueils que sont l’exotisme ou toute autre forme de merveilleux.

Le photographe joue avec différentes échelles d’approche du réel — gros plans, plans moyens, paysages, desquels émergent les détails qui confèrent un rôle actif à la réception des images, et qui les sauvent de toute autorité.

Chez Philippe Chancel tout part du réel. Nul trucage chez lui, nulle volonté de mise en scène. Les conditions de production des images, les moments et lieux choisis, un style clair et frontal, laissent advenir une humanité possible à l’intérieur d’une « Datazone » extrêmement riche, où la définition du vivre-ensemble est plus que jamais globale. L’auteur réalise ses sujets, dans une continuité de traitement, déjouant le mirage du progrès. À ce titre, Datazone procède d’une anthropologie de la globalisation.

Texte : Adrien Chevrot et Damien Sausset / Coordination du projet : Cécile Poimboeuf

RETROUVEZ « DATAZONE, Work in Progress » en exclusivité à la librairie du Jeu de Paume : édition numérotée (30 ex) et signée par l’artiste. Prix : 15€. Cette édition a été réalisée par Philippe Chancel à l’occasion de la publication du portfolio « DATAZONE » sur le magazine en ligne du Jeu de Paume

 

Liens

Site officiel de l’artiste
Philippe Chancel à la librairie du Jeu de Paume
Prix Pictet : portfolios