— En images
THE FREE AI WEIWEI GLASSES BIG PORTRAIT GALLERY


Publié le



Imprisoned on April 3rd 2011 by the Chinese authorities, released on bail June 22nd 2011, Ai Weiwei is still, today, banned from leaving Beijing. His freedom of speech is limited — including on the web — and most of his activities and goings are under police control. That’s why we invite you to take part in a huge portrait gallery, wearing those glasses designed by artist Aram Bartholl, as a wink to Ai Weiwei’s ironical Study of Perspective throughout the world. The free Ai Weiwei glasses also mean that our vision and the way we see things around us are deeply interlaced with our feelings, moral values, cultural determinism etc…
The time you will spend to make the glasses and to picture yourself will be directly transformed into a collective Work, which is like a mirror dedicated to Ai Weiwei.

Get your own glasses HERE, set them up, and send an original picture of you to lemagazine@jeudepaume.org

 

Placé en détention le 3 avril 2011 par les autorités chinoises, libéré sous caution le 22 juin 2011, Ai Weiwei est, à ce jour, toujours interdit de sortie de la ville de Beijing. Sa liberté d’expression est limitée, notamment sur le web, et ses déplacements sont sous contrôle policier. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à cette grande galerie de portraits portant ces lunettes de l’artiste Aram Bartholl, comme un clin d’oeil du public à un artiste  dont la liberté est aujourd’hui encore très limitée et très fragile. Ces lunettes sont également une manière de reconsidérer la vision comme l’entrelacs de valeurs morales, de sentiments, de diverses formes de déterminisme culturel… etc. Le temps que vous passerez à réaliser votre portrait sera directement réinvesti dans cette grande oeuvre collective que nous tournons, tel un miroir vers Ai Weiwei.

Vous pouvez vous procurer ces lunettes ICI. Il ne vous reste plus qu’à les fabriquer et à nous envoyer une photo de vous à : lemagazine@jeudepaume.org



Exhibition « Ai Weiwei : Interlacing » © Jeu de Paume, 2012

THE FREE AI WEIWEI GLASSES were designed by Aram Bartholl and refers to Ai Weiwei’s Study of Perspective, 1995–2010. The first one was shot in Tiananmen Square, Beijing, 1995, and the series is continually growing. It is a simple gesture that speaks volumes about the artist’s perspective on authority and the autonomous right of the individual to freedom of expression. Each time, we see the same formula of the left arm extended forward, middle finger raised against the backdrop of iconic or symbolic landmarks from all over the world. This “giving the finger” invites viewers to challenge their own unquestioned deference towards established power, be it that of governments, institutions, beautiful landscapes or cultural monuments.

Les FREE AI WEIWEI GLASSES de l’artiste Aram Bartholl font directement référence à l’oeuvre d’Ai Weiwei intitulée Study of Perspective, 1995-2010 [Étude de perspective]. La première « étude de perspective » a été faite sur la place Tiananmen, à Pékin, en 1995 ; depuis, la série ne cesse de s’enrichir. Ce simple geste en dit long sur la « perspective » qu’adopte l’artiste vis-à-vis de l’autorité et sur le droit autonome de l’individu à la liberté d’expression. Chaque fois, on retrouve ce même schéma du bras gauche tendu en avant, le majeur dressé sur fond de monuments du monde entier, souvent iconiques ou symboliques. Ces « doigts d’honneur » invitent le spectateur à remettre en question le respect qu’il témoigne envers toutes les formes de pouvoir établi, qu’il s’agisse de gouvernements ou d’institutions, de beaux paysages ou de hauts lieux culturels.

Étude de perspective – Tiananmen, 1995-2003 Tirage n&b © Ai Weiwei

Étude de perspective - La tour Eiffel, 1995-2003 © Ai Weiwei

Links

F.A.T.(free art and technology) website 
Aram Bartholl website