— Entretien
Willy Ronis en RDA


Publié le


À l’occasion de l’exposition “Willy Ronis. Une poétique de l’engagement”, coproduite par le Jeu de Paume et la Monnaie de Paris, le magazine a rencontré Nathalie Neumann, commissaire adjointe et spécialiste des reportages de Willy Ronis en RDA (République Démocratique Allemande). Cette exposition n’est pas seulement un hommage à l’un des plus célèbres photographes français, disparu à la veille de son centième anniversaire : elle a également pour objectif de dévoiler des aspects inédits de son travail. Comme le souligne Marta Gili, commissaire de l’exposition, « la tradition veut que l’on ait tendance à circonscrire la production de Willy Ronis au territoire français. Pourtant, même si la plupart de ses images les plus reproduites ont été prises en France, depuis sa jeunesse Ronis n’a eu de cesse de voyager et de photographier d’autres lieux. Il s’agit là d’une des facettes peu connues de son travail que cette exposition voudrait mettre en avant.






« c’est en RDA que, hors de France, Willy Ronis réalise son travail le plus important »

Polyglotte, curieux et cultivé, Ronis effectua de nombreux séjours dans divers pays (…). Certains de ces voyages étaient le fruit du hasard, d’autres, en revanche, s’inscrivaient dans le cadre de projets concrets, comme ses deux séjours répondant à une commande de l’Association française d’échanges franco-allemands (EFA) en RDA ». Comme l’explique Nathalie Neumann, « c’est en RDA que, hors de France, Willy Ronis réalise son travail le plus important ».  La commande qu’il reçoit de l’EFA en 1967 constituera son plus grand reportage à l’étranger. À son retour, Willy Ronis conçoit une exposition sur la vie quotidienne en RDA, qui est présentée dans toute la France, jusqu’en 1974. Un sujet qui donnait à connaître cette « Allemagne inconnue » qu’était l’Allemagne de l’Est en pleine guerre froide.
Citations de Marta Gili et Nathalie Neumann extraites du catalogue de l’exposition Willy Ronis. Une poétique de l’engagement. Coédition Democratic Books / Éditions du Jeu de Paume / Monnaie de Paris, 2010. Textes de Willy Ronis, Marta Gili, Nathalie Neumann.