— Entretien
Lav Diaz
& Antoine Thirion


Publié le


À Germain Ferey, ami, réalisateur et collaborateur du magazine,

Je t’écris ce petit mot, même si tu n’es plus là pour le lire. J’aimerais croire que nous restons connectés à travers les flux de données vidéos que nous avons réalisées ensemble pour le magazine et qui continuent de circuler sur le web.

Vendredi 13 novembre, juste avant de partir pour le Bataclan, tu m’as envoyé cette version provisoire de l’entretien entre le réalisateur philippin Lav Diaz et Antoine Thirion, programmateur cinéma des Très Riches Heures au Jeu de Paume. Tu avais beaucoup apprécié les longs plans séquences méditatifs de Lav Diaz, le son de la pluie, le regard de ce grand réalisateur sur son pays et ses contemporains.

Tu aimais toutes sortes de cinémas. Dernièrement, tu m’avais conseillé de voir The Fugitive Kind [L’Homme à la peau de serpent] de Sidney Lumet, l’un de tes films préférés, qui laisse, lui aussi, entendre le bruit du temps et où j’ai cru te reconnaître.

Merci Germain.

Adrien Chevrot / chargé du magazine

N.B. La vidéo présentée ici n’ayant pu être tout à fait achevée, la bande son présente quelques petits défauts, et contrairement à ce qui est indiqué, Storm Children est sorti en 2014.

Tournage de l’entretien avec Lav Diaz, Antoine Thirion et Germain Ferey.
Photo Antoine Thirion 2015

Tournage de l’entretien avec Lav Diaz, Antoine Thirion et Germain Ferey.
Photo Hazel Orencio 2015

En savoir plus sur Lav Diaz
Coffret blu-ray “Death in the land of Encantos”