—  En images

Images de Winogrand

Dix photographies commentées par les conférenciers du Jeu de Paume

carnet de

© Arnaud Claass

—  Rencontres

Le séminaire photo 2015 Arnaud Claass (3/7)

À l’occasion de l’exposition The Eye’s Intention: The Photographs and Collages of Arnaud Claass au 601 Artspace, New York, Michel Poivert reçoit le photographe, écrivain et enseignant Arnaud Claass à la Maison du geste et de l’image, Paris.

—  Publication en ligne

ROBERTO BOLAÑO


LÂCHEZ-TOUT, À NOUVEAU

premier manifeste du mouvement infraréaliste

—  Rencontres

The Cacophony Society

As part of the exhibition “Evil Clowns” at The Hartware MedienKunstVerein (HMKV), the Jeu de Paume hosted a conference by John Law, a member of the Cacophony Society San Francisco, presented by the journalist Marie Lechner and by Inke Arns, artistic Director of the HMKV.

—  Regards

Tod Papageorge on Winogrand’s photographic details [FR/EN]

Tod Papageorge, American photographer and former director of the graduate photography department at the Yale University School of Art, comments on three photographs by Garry Winogrand that he considers emblematic of his talent for expressing photographic meaning through specific details.
Tod Papageorge, photographe américain et ancien directeur du département “Photographie” de la Yale University School of[.….]

—  Entretiens

Yvonne Rainer: from choreography to cinema

Chantal Pontbriand, curator of the Yvonne Rainer Project, interviews the artist and asks her about dance, film, politics, photography, multidisciplinarity and the new work she’s preparing for an upcoming show at the MoMA in New York

—  portraits filmés

Garry Winogrand

Erin O’Toole et Leo Rubinfien, commissaires invités de l’exposition rétrospective “Garry Winogrand” au Jeu de Paume, retracent ici les grandes lignes du parcours de ce maître de la photographie de rue américaine.

—  Rencontres

Jean-François Chevrier :
« Intimité territoriale et espace public » 3/3

« Je souhaite préciser ici la teneur critique de l’expérience d’intimité territoriale, telle qu’elle est interprétée par l’image photographique ou picturale… »

—  portraits filmés

Inventer le possible

Hilde Van Gelder et Marta Ponsa Salvador présentent la vidéothèque éphémère “Inventer le possible”, au Jeu de Paume jusqu’au 8 février 2015.
Cette nouvelle vidéothèque poursuit la réflexion initiée par une première édition consacrée aux “Faux Amis” de l’Histoire, en partant du constat de l’échec des utopies de la modernité et des différentes tentatives de réévaluation qui s’en sont suivi jusqu’à la fin du XXe siècle : « Nous rêvions d’utopie et nous nous sommes réveillés en hurlant » déclarait déjà Roberto Bolaño dans son Manifeste infraréaliste en 1976.

SAMBA MARTINE

—  Publication en ligne

Giorgio Agamben :
“Qu’est-ce qu’un camp?”

À l’occasion de l’exposition « Vidéothèque éphémère #2. Inventer le possible », les artistes Daniela Ortiz et Xose Quiroga proposent ici un extrait de Moyens sans fins. Notes sur la politique de Giorgio Agamben.

—  Regards

Valérie Jouve et
Mathieu Pernot : une façade et une caravane

Dans le cadre de la Nuit Blanche 2014 à Paris, les artistes Valérie Jouve et Mathieu Pernot ont présenté et commenté l’une de leurs photographies aux jeunes lecteurs du magazine Paris Mômes, partenaire du Jeu de Paume.

Garry Winogrand
Los Angeles, 1980-1983
The Garry Winogrand Archive, Center for Creative
Photography, Université d’Arizona
© The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel
Gallery, San Francisco

—  La parole à…

Jean Kempf : “Winogrand
au fil du rasoir”

J’analyse ici la nature du regard photographique en prenant l’exemple d’une expérience limite, celle de Garry Winogrand, probablement le photographe américain le plus marquant des années 1960.